best film  

AVANT PREMIERE DE TALENTS DU GABON
ImageVendredi 29 à 20h30

Portraits de Georges Mbourou, Vyckos Ekondo et Chouchou Lazare
Des talents confirmés filmés par des talents en devenir. Talents du Gabon est un projet de production audiovisuelle de six documentaires sur des artistes gabonais réalisés par des documentaristes en formation. Ce projet a été mis au point par la société de production audiovisuelle française Playfilm en étroite collaboration avec le CENACI, Centre National du Cinéma Gabonais.
Six portraits de 26 minutes chacun ont été produits. Ce soir, en avant première, vous découvrirez les portraits de Georges Mbourou, de Vyckos Ekondo et du styliste Chouchou Lazare. Ils ont été réalisés respectivement par Joël Moundounga, Fernand Lepoko, et Pol Minko. Les portraits de Lybek, Michel Ndaot et Naneth seront présentés lors de la prochaine édition du festival Escales documentaires de Libreville en novembre prochain.
Cinéma jeunesse.


Comme celui d'autres pays africains, le cinéma gabonais souffre d'un manque de moyens financiers, du petit nombre de salles de projection disponibles dans le pays (qui préfèrent, d'ailleurs, diffuser de grandes productions commerciales) et d'un manque de public. C'est encore au Centre Culturel Français de Libreville (le majestic) qu'on a le plus de chances de voir un film gabonais !

Néanmoins, un certain nombre de films, principalement des courts-métrages, ont été produits depuis les années 1970. Plusieurs cinéastes gabonais ont d'ailleurs été primés au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Il s'agit de Pierre-Marie Dong en 1972 et 1973 pour des courts-métrages, d'Imunga Ivanga pour son film "Dolè" en 2001, et, la même année, de Henri Joseph Koumba Bibidi pour "Les Couilles de l'élephant". Imunga Ivanga a également reçu le tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) pour "Dolè". Le CENACI (CEntre NAtional du CInéma gabonais), dirigé par Charles Mensah, s'efforce de soutenir la production de films de réalisateurs gabonais.

Un feuilleton produit en 1994 pour la télévision gabonaise, l'Auberge du Salut, a connu un réel succès dans le pays et a été diffusé dans d'autres pays d'Afrique (Côte-d'Ivoire et Burkina Faso).

AddThis Social Bookmark Button

1 comments

  • Anonymous  
    April 21, 2013 at 8:22 AM

    Much of the Christmas celebration actually begins in the last week leading up to Christmas and this is the time
    that the event s joined by those taken flights to Egypt from
    UK and other places. There were also interesting garden "flowers", made from
    tin cut into petal shapes, bolted together on an aluminum rod,
    with bottle caps as the center. This is where the
    online websites play quite a vital role. Historical documentation of UFO sightings
    goes as far back as the Egyptian Pharaoh Thutmose III, who
    reigned Egypt around 1504-1450 B. The second and major mutiny
    ends with a bang and not a whimper.

    Here is my web site; egyptian newspapers

Post a Comment