Liste des candidats à la présidence retenue par la CENAP  

Au terme de cet examen, la CENAP a retenu les candidatures suivantes :

1 – Assayi Anna Claudine Ayo, indépendant.

2 – Bengono Nsi Luc, MORENA

3 – Bongo Ondimba Ali, PDG

4 – Bourdés Ogoulinguéndé Jules Aristide, CDJ

5 – Eyeghé Ndong Jean, indépendant

6 – Kombeny Jean Guy, indépendant

7 – Lasseni Duboze née Issembé Victoire, indépendant

8 – Maganga Moussavou Pierre Claver, PSD

9 – Mamboundou Mamboundou Pierre, UPG

10 – Mauro Nguéma Bienvenu, MORENA Unioniste

11 – Mba Abessole Paul, RPG

12 – Mba Obame André, indépendant

13 – Moubamba Ben Bruno, indépendant

14 – Myboto Zacharie, UGDD

15 – Ngoussi Georges Bruno, indépendant

16 – Ngwevilo Rekangalt Yvette, indépendant

17 – Ntoutoume Jean, indépendant

18 – Ondo Ossa Albert, indépendant

19 – Oyama Bernard, indépendant

20 – Oyé Mba Casimir Marie Ange, indépendant

21 – Tchoreret Marcel Robert, Cercle Omega

22 – Teale Michel Albert Leslie, indépendant

23 – Tomo Ernest, indépendant

En revanche, les dossiers ci – après cités ont été rejetés :
1 – Edzodzomo Ela Martin, indépendant, dossier rejeté pour non production de la quittance de caisse du trésor attestant du versement du cautionnement électoral.

2 – Mengara Minko Daniel, indépendant, indépendant, dossier rejeté pour non production de la quittance de caisse du trésor attestant du versement du cautionnement électoral.

3 – Myogo Ignace Totapen, indépendant, dossier rejeté pour non production d’un extrait de casier judiciaire, de la quittance de caisse du trésor attestant du versement du cautionnement électoral, de signe distinctif.

4 – Ngombomoye Arlette, indépendant, dossier rejeté pour non production de la quittance de caisse du trésor attestant du versement du cautionnement électoral.

5 – Nkorouna Joseph, indépendant, dossier rejeté pour non production d’un extrait de casier judiciaire daté de moins de trois mois, d’un certificat de nationalité et de la quittance de caisse du trésor attestant du versement du cautionnement électoral.

Ceux dont les dossiers ont été rejetés disposent de 48 heures pour les compléter auprès, cette fois, de la Cour constitutionnelle.
Sur les 23 candidatures retenues, figurent 9 issus de partis politiques et 14 indépendants.





AddThis Social Bookmark Button

2 comments

Post a Comment