Opinion Libre  












Moubamba parait à mes yeux comme le candidat qui incarne le plus la rupture, le candidat d'une certaine vision dans laquelle la nouvelle génération des Africains se retrouvent facilement, c'est a dire une Afrique dirigé par les africains.
En outre Moubamaba n'a pas eu peur de dénoncer le système France-Afrique. J'ai jeté un coup d'œil sur son site Moubamba.com , je comprends que ce jeune à pris la mesure du changement dans le monde.

Mais comme on dit les goûts et les couleurs ne se discutent pas....Maintenant la question est de savoir comment , Moubamba peut il diriger le Gabon sans majorité parlementaire?

A mon avis la sortie des anciens routiers tels que Mba Abessolo et Maganga est une erreur politique stratégique . Ils auraient due d'abord divorcer officiellement avec un système qui s'est joué d'eux, ou ils ont profité des dividendes de ce système. Il devrait se faire pardonner comme l'a courageusement fait monsieur Myboto, avant de revenir sur la sellette présidentielle.

C'est une honte pour ces dirigeant de vouloir à tout pris s'accrocher aux pouvoir, le PDG et ses partis satellites devront aussi a leur tour, accepter de s'assoir laisser d'autres gabonais montrer ceux qui peuvent faire et juger ceux la. Cette vision est irréaliste puisqu'au Gabon la politique est avant tout une affaire de kolos.


Il est temps que l'institution présidentielle soit revalorisée en ayant à la tête des hommes qui ont quelque chose dans le cerveau, comme Casmir Oye MBA, Mamboundou, Ben Bruno, et bien d'autres afin que mous assistons plus a une multitude de candidature à chaque élection. Les gabonais et les français doivent savoir que l'ère d'avoir un planton à la tête de l'État est terminé.

AddThis Social Bookmark Button

1 comments

  • Anonymous  
    July 14, 2009 at 3:02 AM

    Très bonne analyse. Monsieur Moubamba est la seule personne capable au Gabon, d'incarner une nouvelle manière de faire de la politique au Gabon. Il a le charisme, la volonté et l'énergie nécessaires. Par ailleurs, il est le seul à avoir, au péril de sa vie, oeuvré et dénoncé les magouilles de ce système délétère; Dieu nous a envoyé l'homme providentiel que nous recherchions pour sauver le Gabon, pour sauver l'Afrique !!

Post a Comment