Le Gabon qui disparait.  

Le Gabon qui disparait.

Les gabonais ne parlent plus leurs langues.

Le Gabon n'a pas de tissus proprement nationaux, comme on trouve l'adire en Cote d'Ivoire, kente au Ghana, indigo Sénégal, bogolan Mali.

La cuisine Gabonaise est de moins en moins valorisée. Le Gabon n'apparait pas dans les livres de cuisines africains.

Il y a de moins en moins des gens qui peuvent chanter comme les Damas, Pierre Claver Ackendengue, Hilarion ou Mackjoss.

Les gabonais vont de moins en moins aux villages.

Les dirigeant(e)s Gabonais épousent de plus en plus des étrangères.

Les artistes Gabonais chantent de plus en plus en français.

Les auteurs Gabonais sont absents des programmes scolaires.

Les gens qui détiennent le savoir meurent de plus en plus jeunes avec le Sida.

Les messages dans les églises chrétiennes ne sont plus traduits en langues.

Les étrangers avec la complicité de certains dirigeants détruisent notre forêt.

Il y a très peu de personnes qui savent encore jouer l'accordéon.

Les femmes aux villages ne savent plus faire les nattes artisanales.

Les artisans ne savent plus faire la poterie ou bijoux.

L'argent du Gabon ne sert qu'aux politiciens .

Le cinéma Gabonais ne produit rien de bon pour faire connaitre le Gabon à l'étranger.

La Gabon n'ira pas en coupe du monde donc absent des écrans internationaux.

Les couturiers ne cousent que des modèles de prêt à port porter européens, sénégalais ou congolais.

Les Gabonaises préfèrent abimer leurs têtes avec les mèches, rajouts que de se tresser comme autre fois.

La plus part des artistes gabonais n'ont pas de web sites, ne fussent qu'un blog qui est simple, gratuit et facile à faire pour présenter leurs produits.

Le musée national est dans un état piteux .

La survie de notre culture passera par la promotion des cultures régionales et la valorisation de notre artisanat.

AddThis Social Bookmark Button

1 comments

  • Anonymous  
    June 9, 2010 at 2:02 AM

    Je suis totalemet d'accord avec ces différentes remarques sur le Gabon qui disparait. Il faut, effectivement, appuyer sur le bouton rouge avant qu'il ne soit trop tard. Les Cultures gabonaises sont mondialement reconnues et appréciées (littérature, masques, cinéma, musiques, etc.). Il n'y a qu'au Gabon qu'on ignore tout des Cultures gabonaise. Je crois qu'il est grand temps qu'on s'y interesse avant que nous ne soyons totalement noyés par les cultures importées.

Post a Comment