Histoire des forces armées Gabonaises  

Le 1er août 1961, la République Gabonaise indépendante depuis une année acquière son autonomie militaire dans le respect des accords de défense signés avec la France le 17 août 1960.

Officiellement créées le 06 décembre 1960, les forces armées Gabonaises rassemblent les éléments gabonais dispersés jusque-là dans les corps de l’armée Française. La première année, elle est constituée d’une compagnie de combat et d’un centre d’instruction. Au total quatre cents hommes constituent le premier bataillon d’infanterie gabonaise basé au Camp NTCHORERE. Conformément aux accords de défense, la France contribue à l’encadrement des soldats. Ce qui justifie le statut de Chef d’état-major de la défense nationale et des forces armées au colonel Gribelin durant la période du 16 mai 1961 au 11 septembre 1963. Le colonel Royer fait Chef d’état-major des forces armées Gabonaises dès le 12 septembre 1963 jusqu’au 14 juin 1964. Léon MBA qui au par avant avait déjà eu l’occasion de juger les compétences de l’officier supérieur d’armée Germain TEALE, va solliciter les compétences de son compatriote en service, pour le compte de la France, en Oubangui-Chari.

Après 22 ans au service de la France, le Capitaine Germain TEALE est nommé adjoint du chef de cabinet militaire à la présidence de la République. Il ne lui restait que trois ans avant la retraite. Il devient par la suite, le premier aide de camp du premier Président de la République Gabonaise. C’est un événement dans l’armée Gabonaise, car le poste était très convoité. TEALE vivra dans le sillage des premiers pères de la République Gabonaise, Léon MBA tout d’abord, puis Albert Bernard BONGO.

Deux ans après l’accession du Gabon à la souveraineté nationale, le Président Léon MBA décide d’offrir aux Femmes de son pays la possibilité de servir l’armée. En 1962, lors de son dernier voyage en Israël, le Chef de l’état est fortement impressionné par l’allure martiale des militaires-femmes rencontrées pendant sa visite. Il exige à son aide de camp, le Capitaine Germain TEALE, l’envoi immédiat d’un message à Libreville pour que soit créé dans les plus brefs délais un détachement d’Auxiliaires Féminines des Forces armées Gabonaises (A. F. F. A. G). Le détachement installé dans l’ancien camp militaire d’Owendo est d’abord commandé par le lieutenant Ba Oumar. Il compte une vingtaine de jeunes femmes. Le Président Léon MBA s’intéresse à la promotion féminine. Il exige que la formation donnée aux femmes militaires soit calquée sur celle donnée aux hommes.

Les années se succèdent et le nombre d’hommes et de femmes qui intègrent l’armée va augmenter au fil des ans, selon les besoins de l’Etat Gabonais.

j

Cliquez sur une image pour la voir en taille réelle
Capitaine Germain Teale Premières femmes sous les drapeaux

Soure: gabonews

AddThis Social Bookmark Button

2 comments

Post a Comment