Sais tu parler le français du Gabon ?  

Sais tu parler le français du Gabon encore appeler le tolibangando..

Depuis que le vieux est day, le pays a connu beaucoup de moua moua , aka une élection bilangoté , avec un passage en force, non accountabilabundu.(=non conforme)

La campagne électorale faites à prix de ndo , ro, fia, kolo. Les katangaises, bakongoses, les tués-tués, les mbolos, ambombolosses! étaient au rendez-vous.

Au jour du match, Ellah siffle le coup d'envois la parti débute sous un soleil agnangouleux avec un publique ambianceleux. Ndoungou gère le milieu(=le pays est géré) de manière maestrieleux. , Ali Bongo la défense et Rogombe assure le goal, Ali n'a pas voulu céder le brassard de capi à Rogombe, Ali dit a rogombe va te plaindre chez le prési.

les kongosseurs disent qu' Ali a trop fumé le ndsaq, le djanga, iliamba il a les yeux trop rouges. Ali dans son ndsaq casse Moubamba on l' emenne Moubamba urgement a l'hosto d'urgence.

Le match est très kinda, l'arbitre siffle pénalty, les tribunes chantent" si l'abitre triche o yaya, on va gaspillé o yaya. Ali veut absolument tirer le penalty , mais il dame dessus à la bebeto.

L'entraineur fait des changements Cam la class est remplacé par Chuck. Depuis son entrée Chuck se montre très mordant, il ne fait que becqueter la bale, a beau le tacler chuk moris , chuck Moris se montre très ngando le shaba vibre.

L'arbitre siffle encore un deuxième pénalty, aka, même vous même. Gnamoro conteste , mais l'arbitre lui dit arrête de tchoquer sinon il va le basser. Gnamoro égalise, mais l'arbitre siffle hors jeu. Même Salah Ngoubaud avale le micro.

Ellah siffle la fin de la partie avant le match,gnamoro et Chuck ont mange la feuille du match,
le shabat s'enflame, l' A.E(AE=Brigade anti emeute) dispersée la foule.

Pourtant Chuck morrris mukukutsi avait promis la casse et mis en garde tous les kombiss, et les baja-talibans mais quand sarko a sarkotsi plus vite que son ombre, Chuck n'a plus fait son corradi , il s'est vite barré dans son mbandza, aka.

Les bana moulengue inteviennent à Bongo parterre, les choses se gaspillent gnamoro et tchuck morris sont touchés,aka. Ils ont reçu un petit bosco moubarak, clé 14 ,syphilis a mort. Les kongossa disent même que mamboundou est a gabossep. Tchou oo les choses de mon corps.

Les supporteurs s'énervent parce que les dés avaient été pipés, Port-gentil se soulève, tout le monde moua moua lance les teleceltestopherones (=bipages) car s'est s'en fou la mort.

Ali pour doublé la mise organise le cinquanto et défilés en toute pompe,

Malgré son longo moutani Mam ne se remet pas du ndok de Mbourantso et de ses kombis.

Moumbamba veut faire rejouer la partie mais sarko dit qu'il faut damer sur le match. Alors Moubamba menace sarko en lui disant tu pouvais regimber à mon nimba. Sarko lui dit yob (=boy)fait basta, , Sarko lui dit si tu continues je vais te nacker un petit bosco moubarak et te filer un hammay (=hammer) boule de tête à la zizou. Pardon ne me faite pas yoké (yok=rire)

Tout le monde cherche Chuck moris, Chuck Moris mais Chuck Moris est chez les bosniaques (=camer)entrain de djaffer sa dale ouassi ouassa.

Pendant ce temps les mapandais et mapandaise(=insulte) dans leur dibouaqua mangent leurs Bobolo dans le nok: attendant l'avenir en confiance sans ndoungourou.

Je préfère arrêter là mon jinggindily (=bruit) avant qu'on ne dise que j'ai trop le mudanda, tchoua (=pointu).

AddThis Social Bookmark Button

22 comments

Post a Comment