Cuisine Nzèbi  

L'alimentation de nos parents les enfants de mam Kenguè. La base alimentaire des Nzèbi se compose du manioc et ses feuilles ( pita na mayagha ), des turbercules ( bigwongo ), de deux variétés d’arachides ( pénda ), de trois variétés d’ignames bambala), des tomates ( batomate ), de trois ou quatre variétés de piments ( bandungu) , des courges( nzac ), des citrouilles ( maléngè ), du tabac ( iwole sha makayi ), de deux variétés de taros et feuilles ( batsanga na yidoc ), de quatre variétés de bananes ( matoto na makoe ), du maïs ( ba putu ), de la canne à sucre ( misungu ), des aubergines ( mbongol o), de l’oseille( bukulu) , du gombo ( mibodi) , et les calebasses ( matsoba) . Certaines plantes ainsi inventoriées ne sont cultivées ni au même moment, ni au même endroit, encore moins par tous les membres, hommes et femmes, d’un groupe de parenté donné. Ces plantes ne sont donc pas cultivées ensembles, aussi y a - t - il successivement une année à courges et une année à aubergines, par exemple. Pour reprendre les propos de Suzanne, les calebasses n e sont plantées que l’année de courges et les tomates, l’année des aubergines ainsi que le tabac.

AddThis Social Bookmark Button

0 comments

Post a Comment