Qui veut tuer la foret Gabonaise .????  

Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants.

Richard Auguste Onouviet (PI 16/01, PI 27/01, PI 04/00, PI 18/00). . A noter que chacun de ses titres forestiers a été attribué lorsqu'il était ministre des Eaux et forêts (1999-2002).

Idriss Ngari (PI 03/97),

André Oyini (PTE 29/00, PTE 05/98),

on ajoute « Angelo » (PTE 30/00), (PTE 31/00), plus un serviable « Arthur Bodo » (PFA 05/04), ça fait 100 319 200 FCFA.

Paulin Obame Nguema (PI 13/96, PI 01/98, PTE 05/87, PFA 93/03) économique et social et ex-conseiller Louis-Gaston Mayila (PI 02/79)


Doumba Emile / SC La Société Dikingui (PTE 05/03) :
Doumba Emile / SC La Société Dikingui (PTE 06/03) :

Doumba Emile / SC La Société Dikingui (PTE 07/03) :

Doumba Emile / SC La Société Dikingui (PTE 08/03) :

LAFICO / Bongo Ali (PI 08/95)

LAFICO / Bongo Ali (PI 12/95) :


L'inventeur de la cellule de comptes à numéro à la BICIG et ancien ministre des Finances chouchou de Washington (1999-2002) est passé maître dans les plaisirs du pseudo. Sur la liste officielle, on le retrouve également sous les sobriquets « Mavembe » et « Fouta ». Chapeau.

Gabriel Azizet « / SC Kogou Nyama Raïssa » (PTE 47/00)

Raymond Ndomba Ngoye « / SC Koundi Patrick » (PTE 04/03)

L'ex conseiller principal de Doumba, André Jules Madingou « / SC Foutou Georgina » (PFA 101/03*, PFA 115/03*, PTE 82/02*) d


, Vincent Ndong (PFA 69/03 [1], PFA 69/03 [2]),

seul de cette équipe à


François Engongah Owono « / SC Ekoua Jean-Claude » (PTE 72/03)


Marcel-Eloi Rahandi Chambrier (PI 04/99), pr


Martin Mabala (PFA 90/02), est forestier depuis un an, se cache derrière le nom de « Tengue François » .


Germain Ngoyo Moussavou (PTE 15/01;


Vincent Mavoungou Bouyou (PTE 10/02*, PTE 06/01 ;

chargé de la coordination des services secrets à la présidence, Julien Mpouho Epigat (PTE 37/96 ; 1

Cyriaque Mbadinga (PTE 45/98 ; )

Michel Ndimba (PTE 33/94 ),

Laurent Nguetsara Lendoye (PTE 62/94 ;)

Célestin Odounga (PTE 02/99 ;)


Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou (PTE 58/00, PTE 59/00[2] ; ),


Paul Mba Abessole (PFA 64/03) ;


Egide Boundono Simangoye (PTE 10/01);
Firmin Koumazock (PI 15/89* ;)

Thérèse Chantal Akouosso (PTE 41/95 ; ), secrétaire générale du conseil des ministres ; de Janvier Essono Assoumou (PFA 45/03 ; ),

Paul Malekou (PTE 18/99 ; ), membre de la Cour constitutionnelle ;

Ignace Ebé Engohang (PFA 10/903* ;), ;

Jean-Pierre Banguebe (PTE 49/01 ; ),

Jules Ngoulou (PTE 13/95 ; ),



Protocole oblige, les membres du corps diplomatique mangent à part : on pense aux exportateurs Jean-François Ndongou (PFA 97/03 ; , )

Mlle Antoinette Bouanga (PTE 03/01 ; ) ;

Mireille Obame Nguema (PFA 92/03* ; ),

Clément Sima Obame (« / SC Société Afrique Verte » [PFA 58/03], « / SC Bengone Bedang Biyogho Sylvie » [PTE 59/03] ; ,

Léonard Diderot Moutsinga Kebila (PFA 11/002* ; ,


Michel Menga (PDG) (PI 02/98) :
André Mbourou (PGP) (PTE 02/02) :
Joseph Etoughe Otsaghe (FDU) (PTE 44/01) :
Paul-Marie Lissenguet (PDG) (PTE 20/95) :
Charlotte Leflem (PDG) (PTE 22/01*) :
Barnabé Indoumou Mamboungou (PDG) (PTE 38/00) :
Félix-Anicet Moukandja (PDG) (PTE 28/93) :
Olivier Ekozy Kondondoh (PDG) (PFA 63/02*) :



Ses sénateurs, de celle-ci :

Joseph Bonnel Mickoto (PDG) (PTE 33/98) :
Maurice Leflem (PDG) (PTE 21/01) :
Cyriaque Nkoghe Abiaghe (RPG) (PTE 13/00)
Le maire de Franceville, Maurice Ndziba (PTE 02/00)

Se trouvent dans cette catégorie, outre bien sûr la LAFICO des services libyens (, la Société forestière de Makokou (SFM) , partenaire de la malaisienne Winnerpac Sdn Bhd, celle-ci filiale de la géante Associated Kaolin Industries, elle-même créature de Greatpac Holdings. Avec ce genre de personne morale, la délinquance fiscale ne surprend pas beaucoup. Faisant bonne contenance, la DGEF.


la Société forestière de Zoolende (SFZ) (280 000 000 FCFA), la Société équatoriale d?exploitation forestière (SEEF), se trouve dans la rubrique des gestionnaires presque durables (« CPAET signée ») ; son plan d?aménagement est « attendu sur trois ans ». Mais là il ne s'agit pas d?une société étrangère. Les jeunes frères Ricordeau, fils de colon, sont bien entendu Gabonais à part entière.


la Tropical Timbers Industry Board (TTIB)


la Société des bois de Lastourville (SBL), partenaire de Thébaut Transibois (filiale de Jean Thébault SA des Deux-Sèvres),


Leroy Gabon (n° 8611521)


mammouth corsafricain Rougier, (PTE 79/02 ; 7 187 600 FCFA) trône toute seule.


la Compagnie équatoriale des bois (CEB), Prises en sandwich entre ses deux gigantesques blocs non contigus : les très riches heures de « Fumu Alfred » qui rime avec « Bongo Albert » et de « Nguia Paul », le nom de guerre de Paul Toungui. Surtout, la CEB apprécie la présence à ses côtés de la Compagnie du Komo.


« Omar Bongo Ondimba / SC Fumu Alfred », « PI 0/85 », dans le même coin de forêt que le permis « PI 01/00 » de la Compagnie du Komo, couvre exactement la même superficie que lui (117 216 ha).


Mabiala Moussirou (PTE 27/97), directeur général de l'antenne congolaise de la BGFIBANK, dont la Komo possède 25 pour cent.


enfin Les Chinois


Cette liste malheureusement mérite d'être actualisée.


source: Bongo doit partir

AddThis Social Bookmark Button

1 comments

Post a Comment