Pourquoi les noirs sont pauvres?  

L’un des faits les plus alarmants de la condition actuelle des peuples noirs, c’est l’aggravation de leur sous-développement. La crise monétaire internationale, la détérioration des termes de l’échange, la crise de l’énergie, l’instabilité du cours des matières premières, ajoutées aux convulsions du racisme sud-africain, semblent chaque jour boucher notre horizon vers un espoir quelconque d’épanouissement de notre personnalité.
Or, ce qui rend la situation encore plus alarmante, ce ne sont pas tant les assauts que le Monde Noir subit de l’extérieur ; ce sont les menaces de sa propre désintégration interne. L’impasse des affrontements irréductibles de certains mouvements de libération en Afrique, les factions au sein de l’Organisation de l’Unité Africaine, les prises de position contradictoires des Etats africains face au racisme sud-africain, tout cela donne au monde l’image d’un monde noir sans consistance, sans programme, sans vie et sans avenir.
La désintégration culturelle est encore plus grave. La menace qui a longtemps pesé sur le Festival Mondial des Arts Nègres n’est que le contrecoup de l’action des forces d’auto-destruction qui ravagent aujourd’hui la conscience de nos peuples divisés. L’auto-négation se couvre du masque d’un universalisme qui refuse aux valeurs spécifiques du monde noir leur place inaliénable au sein de l’Universalité. Malgré les slogans mille fois répétés, nos langues, notre art, notre droit, nos systèmes de pensée, nos littératures, sont encore relégués parmi les curiosités et les accessoires, à côté des langues, de l’art, du droit, des systèmes de pensée, des littératures étrangères qui envahissent de façon impudique tous les aspects de notre vie publique et privée.
Il apparaît ainsi que c’est la conscience que nous avons de nous-mêmes, c’est notre être culturel et notre destin historique qui se trouvent attaqués à la racine.
Le mal qui nous ronge ainsi est mortel. Il importe de le dépister et de mettre tout en œuvre pour son élimination totale.

AddThis Social Bookmark Button

0 comments

Post a Comment